Version mobile

Si ma charte graphique ne vous plaît pas, essayez avec la version mobile :)

jeudi 15 décembre 2016

Putain, deux ans...

(J'espère que vous aurez saisi la référence, même si vous êtes né après 1990*)

Tout ça pour dire que, pour des raisons d'emploi du temps hivernal, je vais faire mon bilan annuel avec un peu d'avance : d'une part je n'ai toujours pas avancé sur le JdA depuis la dernière fois 😳 et d'autre part, je n'aurai probablement pas le temps de poster quoi que ce soit d'ici la fin de l'année.**

Source : Femme Actuelle - on trouve ce qu'on peut où on peut 😑

Cette année, j'ai : 
  • Réussi à tenir ma moyenne d'un article par semaine, avec 59 d'écrits, sans compter celui-ci. C'est moins que l'an dernier, je sais, mais ça reste supérieur à mon objectif de base.
  • Publié ma première nouvelle sur papier, et fait ma première séance de dédicaces.
  • Quand même avancé sur le Journal d'Anya, même si j'ai eu du mal.
  • Visité plusieurs salons*** : le Salon Fantastique, Montrouge, les Imaginales, Sèvres, ainsi que la Gamescom !
  • Sans parler des dix ans de Cocyclics et de la Cocyconv.
  • Techniquement commencé deux projets : Ceux qui courent sous la lune et Trois bâtards.
  • Rédigé plusieurs critiques de livres et de jeux vidéos, et lu (ou relu) à peu près quatre-vingt-cinq bouquins et BDs (SFFF pour la plupart, mais pas que).

C'est déjà pas mal, mais honnêtement j'aurais pu faire mieux 😒 :
  • Je n'ai toujours pas eu de réponse pour Ceux qui vivent du sang versé (je compte relancer à la rentrée).
  • Je n'ai pas écrit la moindre nouvelle cette année, ni retravaillé celles qui ont besoin de l'être 😳
  • Le JdA n'est toujours pas fini, donc 😩
  • Je doute d'avoir perdu le moindre gramme - et ne parlons pas d'avoir augmenté ma sportivité.
  • Je n'ai pas réussi (et surtout pas sérieusement essayé) les plages d'écriture quotidiennes 😞
  • J'ai fait une poignée de bêtas sur Cocy, mais certainement pas une par mois.

Pour ce qui est des résolutions pour l'an prochain, on va donc dire :
  • Progresser dans - voire mener à terme - les six points ci-dessus.
  • Arriver à tenir un Bullet Journal (un genre d'agenda customisé, je reviendrai dessus dans quelques semaines - surtout si j'y arrive), ce qui devrait m'aider à tenir mes autres objectifs.
  • Avancer dans CQCSLL ou 3B, une fois que j'aurais fini le premier jet du JdA.
  • Entamer une nouvelle phase de correction de CQVDSV (notamment pour dynamiser un peu le début). Je mets quand même le bémol de "à part le début, attendre d'avoir des nouvelles de l'éditeur dont j'attends la réponse".****

Voilà voilà, bonnes fêtes de fin d'année si je ne vous "revois" pas d'ici là 😉




* : ce qui ne me rajeunit pas, mais c'est pas le sujet.

** : et si oui, je doute d'avoir le temps de faire ledit bilan.

*** : les mêmes que l'an dernier, pour la plupart 😉

**** : je suis optimiste, je crois encore à un "oui" 😳

mercredi 7 décembre 2016

Un peu de lecture (3)

Bon, je commence par évacuer les questions gênantes : j'ai peu avancé sur le JdA, même si je me suis un peu "débloquée" vis-à-vis de mes soucis d'intrigue. Mon bilan du NaNo n'est que de 5.000 mots, ce qui n'est pas terrible - mais j'vous avais prévenus 😈

Là, pour changer, on va parler de lecture : je viens de finir L'instinct du troll, de Jean-Claude Dunyach, et comme c'est super bien, je partage* mon avis :**



Titre : L'instinct du troll (stand-alone pour le moment, mais JCD a parlé d'une suite...)
Auteur : Jean-Claude Dunyach
Editeur : L'Atalante
Nombre de pages : 160 (ouais, je sais, c'est peu, mais c'est de la qualité !)
Quatrième de couverture : "Glissez-vous dans l'intimité d'un troll le temps de quatre aventures qui font trembler la terre jusqu'aux tréfonds des mines les plus obscures.
Bien sûr, pour cela, vous allez devoir franchir les falaises du Désespoir, affronter les périls du col des Assassins et vous enfoncer dans les marais de la Mort sinueuse, mais ne vous inquiétez pas : après, c'est fléché. Et, avant, mieux vaut savoir que, s'il faut qu'un troll s'habille pour une occasion spéciale, il convient de le prévenir dix ans à l'avance.
Surtout, n'oubliez jamais que l'eau ferrugineuse est un fléau qui ravale le troll au rang de l'homme.
Alors, vous qui entrez ici, laissez toute espérance ainsi que vos affaires personnelles au vestiaire. Et n'oubliez pas de rapporter vos notes de frais."

A lire absolument si on aime :
  • L'humour et les jeux de mots douteux
  • Les créatures fantastiques (surtout celles qui n'ont pas la vedette en temps ordinaire)
  • Voir les poncifs de la Fantasy se faire malmener

A éviter si on cherche :
  • Quelque chose de sérieux
  • Une histoire de Fantasy classique

Mon avis : La couverture est assez sombre, et je ne parle pas que des couleurs ; en contrepartie, le 4e comporte des photos et autres postits - sans parler de la présentation, cf ci-dessus. Le tout reflète bien le contenu : la trame de l'histoire est fantaisiste (avec des échos très pratchettiens), mais le ton du récit reste sérieux, comme son narrateur, et empêche de tomber dans le burlesque (tant mieux, de mon point de vue). Ce mélange est donc, à mon avis, très bien dosé, et je le recommande donc !
 

Les petits plus du livre :
La dédicace (JCD est quand même assez accessible), avec option jeu de mots bonus ^^
Le 4e de couv' (ci-dessus), rédigé par Ayerdahl himself :)




* : oui, je reprends le format "fiche de lecture" de Cocy, et alors ? 😈
** : et je m'en fous de mettre deux fois des ":" dans la même phrase 😈***
*** : je me sens d'humeur très "😈" aujourd'hui...