Version mobile

Si ma charte graphique ne vous plaît pas, essayez avec la version mobile :)

vendredi 21 octobre 2016

Dédicace Antho "Mort(s)"

Et donc, hier, j'étais à ma première dédicace en tant qu'autrice, pour ma nouvelle Demain sera un autre jour, dans l'anthologie Mort(s) des Artistes Fous Associés.

Je suis arrivée presque à l'heure, étant partie en avance sur l'horaire prévu et le RER ayant, comme d'hab', eu un petit hoquet sur le parcours... Enfin bref, j'étais là, avec mon courage dans une main et mon stylo dans l'autre ^^ 

La soirée avait donc lieu au bar "La Caravane", dans le XIe arrondissement (métro Goncourt, un signe !).

Daaaans la caravane !

Un petit bémol (parce que je suis une râleuse) : l'endroit n'était pas des plus adaptés pour ce genre de choses : petit et tout en longueur, il n'y avait pas de tables réservée aux auteurs (à part dans l'entrée, pour la vente des bouquins, affiches etc.), et aucun moyen d'identifier qui est qui, sinon par le bouche à oreille.
A part ça, la bière était bonne et les plats du bar aussi (bien qu'un peu chers).

Maniak en pleine dédicace - et les piles d'ouvrages en vente.

J'ai donc commencé en mode fangirl, si je puis dire, en faisant le tour des auteurs et illustrateurs présents pour faire dédicacer mon propre exemplaire. J'ai eu le plaisir de voir ou revoir d'autres Grenouilles au sommaire de l'anthologie, ainsi que d'autres membres du microcosme éditorial SFFF :) Et la joie tout aussi grande d'avoir la visite de quelques-uns de mes potes parisiens (mon premier fan-club ? :p).

Il s'est passé une petite heure avant que je ne procède à ma toute première dédicace. Je dois dire que c'est un peu intimidant, surtout quand c'est pour quelqu'un qu'on ne connaît pas du tout. Comme on me l'avait conseillé, j'avais préparé quelques phrases toutes faites, et ça a été utile quand je manquais d'inspiration (je ne m'en suis servie que deux ou trois fois, cependant, sur la douzaine d'ouvrages que j'ai signés).

On m'a dit que les auteurs en dédicace ont la hantise des fautes d'orthographe, que ce soit dans la dédi' elle-même ou dans le nom du lecteur. Perso, ce qui me préoccupait, c'était de ne pas me tromper de page et surtout de ne pas me tromper de bouquin : dès qu'on en a plusieurs à signer à la suite, le risque est réel.
Heureusement, je pense que j'y ai échappé. Je crois.

Cham et Maniak en mode metal ^^

Je dois dire aussi que malgré les signatures que j'ai faites, je ne me rends pas encore compte de ce que c'est, que d'avoir ses mots à soir dans un bouquin imprimé. Je n'arrive pas à y croire vraiment. Je suppose que ça viendra...

Pour conclure, j'ai passé une bonne soirée (bien qu'un peu bordélique ;)), qui m'a donné envie d'écrire plus de nouvelles (et de collaborer davantage avec les AFA* ^^). Je regrette de ne pas avoir pu rester plus longtemps (j'ai dû partir vers 22h30), mais j'habite loin.

A part ça, je suis à présent en vacances pour une dizaine de jours, et je vais tâcher d'avancer un peu dans le Journal d'Anya. Et peut-être d'écrire des nouvelles...



* : en même temps, avec un pseudo comme le mien, c'était prédestiné !


2 commentaires:

  1. Oh, très chouette, cette première séance de dédicaces ! Dommage que tu tiennes à ne pas montrer ta bouille, ça plait toujours aux lecteurs d'être pris en photo avec l'auteur... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps, personne ne me l'a demandé, je ne suis pas encore assez célèbre pour ça :p

      Supprimer