Version mobile

Si ma charte graphique ne vous plaît pas, essayez avec la version mobile :)

lundi 22 août 2016

Gamescom 2016 : Jour 0

Comme je l'évoquais il y a quelques semaines, je suis partie mardi dernier en Allemagne, à la Gamescom. Pour ceux qui auront eu la flemme de cliquer sur le lien, il s'agit de ZE salon du jeu vidéo en Europe, et l'un des plus gros du monde. Imaginez le Parc des Expos de Paris entièrement dédié au JV... ben vous en auriez une petite idée, l'organisation merdique en moins (parce qu'il faut dire ce qui est : je ne sais pas si c'est juste la légendaire efficacité allemande ou simplement de la compétence, mais là-bas, l'organisation est impeccable).



Mon voyage (en train) s'est bien passé. Détail "amusant" : à l'aller, on passe nos bagages aux rayons X et on doit traverser un portique de sécurité, mais au retour, aucune mesure spéciale. Petit hic à l'arrivée pour moi : j'avais oublié d'emmener mon plan de Cologne, et je me suis retrouvée un peu perdue car il y avait eu des travaux et je ne reconnaissais plus bien les lieux - heureusement, je n'ai eu qu'à en demander une à l'accueil de la gare et j'ai retrouvé mes marques assez facilement ensuite.

Comme la dernière fois, il y a des lapins qui se baladent sur la pelouse de l'hôtel.
(photo de 2014 parce que plus réussie que celle de cette année)

C'est la deuxième fois que je suis à l'"auberge de jeunesse" de Cologne Riehl (comme lors de ma dernière visite, il y a deux ans). J'ai mis des guillemets car si c'en est techniquement une, le niveau de confort vaut bien un deux étoiles, genre Campanile. Les tarifs sont un peu chers en cette saison (500€ pour quatre nuits !) mais c'est malheureusement la norme pendant la Gamescom. Et le petit-dej, compris dans le prix, est un buffet à volonté, c'est toujours ça.

Vue de ma chambre - la Koelnmesse, où se déroule la GC, est sous le petit "v".

Comme je suis arrivée assez tôt (en début d'aprème) et qu'il faisait un temps superbe, j'ai pris mon courage à deux mains, une fois mes bagages déposés dans ma chambre, pour me taper les quelque quatre kilomètres qui me séparaient du centre-ville*. J'y ai retrouvé avec satisfaction le "kebab de porc"*** où je passe à chacune de mes visites, ainsi que le glacier Raffaello, le meilleur de la ville, à mon avis ^^

J'ai fait un peu de shopping (ils ont des oursons Haribo à la pastèque**** !) avant de rentrer (péniblement) à pieds et me mettre au lit. En effet, les hostilités commencent dès le mercredi pour ceux qui, comme moi, ont un accès Presse ou "Trade visitor"*****. Et à neuf heures du matin, par-dessus le marché !

Quelques photos d'ambiance :

La Koelnmesse, vue de l'autre côté du Rhin.

Un petit hôtel particulier sympa, dans la rue qui longe de Rhin. Je verrais bien Paul et Carmilla habiter un endroit comme ça. Au passage, j'ai pu refaire un de leurs trajets et vérifier que je ne m'étais pas trop plantée dans ma description des lieux****** ^^

Ce (grand) magasin de farces et attrape vend des déguisements de costumes traditionnels. J'aime beaucoup cette version masculine, très metal ^^

Façade du Heumarkt - photo de 2011, mais ça n'a pas changé ;)

La Kölner Dom, la cathédrale de Cologne (photo de 2012).





* : je viens de vérifier la distance, je croyais que ça faisait moins - si j'avais su, j'aurais pris le tram !**

** : ce que j'ai fait les autres jours, remarquez.

*** : je l'appelle comme ça parce que ça ressemble à un kebab, dans les grandes lignes, sauf qu'on y sert des tranches de porc grillé cuites à la perfection, avec des oignons.

**** : j'ai pas encore goûté.

***** : "commercial", en gros, mais en moins insultant :p

****** : faite de mémoire, à l'époque ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire