Version mobile

Si ma charte graphique ne vous plaît pas, essayez avec la version mobile :)

samedi 26 décembre 2015

Un an, déjà...

Nous sommes le vingt-six décembre deux mille quinze, et ce blog fête son premier anniversaire.

Ouais, j'ai pas trouvé mieux, j'ai pas la source et ça jure avec ma charte graphique :(

C'est donc l'heure de dresser le bilan.*

Cette année, j'ai :
  • Ouvert ce blog (ben oui, ça compte).
  • Réussi à écrire à peu près un article par semaine** sur ledit blog (et même plus, vu que j'en suis à plus de soixante-dix).
  • Fait le Speed-Dating des Imaginales et envoyé Ceux qui vivent du sang versé aux éditeurs (et reçu deux refus, la prochaine réponse n'arrivera pas avant mars, en principe).
  • Ecrit trois nouvelles, plus une quatrième en attente de conclusion, sans parler de textes plus anciens sur lesquels j'ai continué à travailler (presque tout dans le Darksideverse).
  • Réussi enfin à placer une nouvelle ("Demain sera un autre jour"), chez les Artistes Fous Associés !***
  • Avancé tant bien que mal sur le Journal d'Anya.
  • Eté**** à plusieurs salons : Montrouge, les Imaginales et Sèvres.

Et je ne parle là que de ce qui concerne l'écriture (parce que lire / faire du jeu de rôle / jouer à des jeux vidéo, ben ça n'est pas un exploit en soi ^^). 

Si je compare aux résolutions prises l'an dernier, c'est pas trop mal.*****

Et donc, pour l'an prochain (tant que j'y pense), on va plus ou moins prendre les mêmes et recommencer : 
  • Faire publier CQVDSV.
  • Ecrire des nouvelles, que ce soit dans le Darksideverse ou non. Et les faire publier, si possible.
  • Commencer quand même la suite de CQVDSV, même si je n'ai pas encore beaucoup de contenu pour :(
  • Essayer de finir le Journal d'Anya.
  • Faire un peu plus de bêtas sur Cocyclics (une par mois, ça serait déjà bien). 
  • Essayer de perdre du poids.****** Voire d'être plus sportive.
  • Tester de me fixer des plages d'écriture quotidienne (il paraît que ça marche).

On verra si j'y arrive.

En attendant, bonnes fêtes de fin d'année à tous ! 





* : en tout cas, j'ai plein de copains z'et copines bloggeurs qui le font, et ça me paraît une bonne idée. Et en plus, le bilan de fin d'année coïncide avec l'anniv du blog ^^

** :  Bien que ce mois-ci, j'aie un peu fait chuter la moyenne :/

*** : j'en dirai plus quand ce sera effectif, ce qui implique encore quelques mois de patience ;) 

**** : je sais, on dit "je suis allée", mais sinon ça ne collait pas avec la formule ;) 

***** : sauf que j'ai pas perdu un gramme (au contraire) et que j'ai certainement pas atteint les douze bêtas dans l'année. 

****** : on peut rêver.

lundi 14 décembre 2015

Un peu de lecture... (2)

J'ai quand même un peu avancé sur le Journal d'Anya, cette semaine, mais j'étais pas en forme (je ne le suis toujours pas) et du coup, j'avais pas grand-chose d'intéressant à dire.*

Au cas où vous n'auriez pas suivi**, j'ai pas trop le moral, ces jours-ci. Du coup, j'ai sorti l'artillerie lourde : du chocolat (noir amer mais pas trop***) et une relecture (voire une rererelecture) de mes bouquins préférés.

Au programme : 

 

La Saga Vorkosigan

 

La couverture des 12 premiers tomes VF, by Caza pour la plupart.

Comme le suggère l'image ci-dessus, c'est du space-opéra. Ca raconte essentiellement les aventures de Miles Vorkosigan, né petit et aux os fragiles sur une planète militariste qui a la phobie des "mutants"****. Heureusement, Miles est 1) le fils du régent de l'empire en question 2) très intelligent 3) doté d'un sens de l'humour qui, bien que grinçant, donne tout son sel à la série. Au fil des tomes, on voit d'abord la rencontre de ses parents, sa naissance, comment il devient amiral mercenaire à dix-sept ans (!), ses diverses aventures d'adulte, son mariage... 

C'est vraiment très très bien, assez bien traduit, et ça a quand même remporté quatre prix Hugo (et un Nébula, de mémoire). Plus d'infos par ici (mais attention aux spoilers ;)). A noter que j'adore (presque) tout ce qu'a fait l'auteure, et il faudra que je parle aussi ici de sa saga "Chalion".*****

 

Les Notes de Boulet

 

La couv' du tome 3, parce que la viande, c'est la force ^^

Boulet est un dessinateur connu pour ses BD et pour son blog. Dans celui-ci, il raconte, en images, sa vie (ou du moins celle d'un alter ego qui lui ressemble beaucoup ^^). C'est tout à tour grinçant, dépaysant, onirique, nostalgique... Et comme il n'a que quelques mois de moins que moi, je retrouve avec plaisir dans ses dessins beaucoup de références culturelles de mon enfance ou de la culture geek.

Les "Notes" reprennent essentiellement le contenu du blog, mais y'a des bonus. 




Sinon, j'en ai aussi profité pour commencer à lire les bouquins des copains qui traînaient dans ma liseuse******. Je tiens à préciser que si ça traîne, c'est surtout parce que je choisis mes lectures en fonction de mon humeur, et y'a des moments, j'ai pas envie de lire tel ou tel genre, donc... ça traîne ^^

En l'occurrence, "Seuls" de Mathias Moucha.*******

 

Seuls

 


Je colle ici le résumé éditeur, parce qu'il résume assez bien******** : Mathieu pensait faire un aller-retour express en République tchèque : le temps de régler les affaires de son grand-père, tout juste décédé, et peut être de boire une bière dans une pivnice typique de Prague avec son frère, son neveu et un ami. Mais à peine a-t-il mis le pied dans le village sinistre de ses ancêtres que l’escapade tourne au cauchemar.
De la Bohême profonde aux vieilles rues de Prague, de l’antique Sumer à la Vienne impériale, des Cathares aux armées nazies, Mathieu suivra un chemin jalonné d’épouvantables découvertes.
Un voyage avec pour compagnons la peur, la mort et une vieille paire de lunettes.

Je l'avais acheté par curiosité, parce que l'auteur est une Grenouille et qu'on m'en avait dit du bien*********, même si ce genre de thriller n'est pas ce que je lis le plus. J'ai découvert un vrai page-turner et je l'ai dévoré en quelques heures. 




Voilà voilà, c'est tout pour aujourd'hui. Je pense que d'ici la semaine prochaine, je me serai assez botté le Q pour refaire partir Anya à l'aventure et raccrocher enfin mes ajouts au reste (ce qui fera plaisir au fan-club de Petit ^^).





* : vous avez le droit de penser "pour pas changer".

** : ironie inside.

*** : au-delà de 75% de cacao, c'est souvent trop.

**** : au sens irl du terme, pas au sens du Darksideverse ^^

***** : que j'ai elle aussi beaucoup rererelue, mais pas cette fois ;)

****** : les bouquins, hein.

******* : ne pas confondre avec la série de BD éponyme (que j'aime beaucoup et dont je parlerai sans doute un jour). 

******** : ce qui est quand même le but ^^

********* : en même temps, les deux derniers vont souvent ensemble :p

vendredi 4 décembre 2015

Darkside : Le Journal d'Anya : Avancement (3)

Ca va pas encore très fort, cette semaine : si je crains un peu moins les attaques terroristes, je ne suis toujours pas rassurée quant aux couacs de l'état d'urgence... Moi qui déteste être dans la norme*, je n'ai pas envie de vivre (même temporairement) dans un monde où "anormal" = "illégal". Les dystopies, c'est pour les romans, merci. Comme dirait l'autre** "1984 n'était pas censé être un manuel"...

A part ça, j'ai reçu un nouveau refus pour CQVDSV, et même pas détaillé, celui-là. J'ai quand même demandé si c'était possible de savoir pourquoi (on sait jamais), mais ça me déprime. Comment être fier de son "oeuvre" quand les professionnels de l'édition ne partagent pas cet avis ?*** Bon, tout le monde n'a pas répondu, j'ai encore des chances, hein, mais je commence à le sentir mal. Ok, depuis que je me suis mise sérieusement à l'écriture, j'ai réussi à "placer" deux nouvelles, c'est pas rien, mais là, on parle de mon premier roman, mon bébé à moi, et si je me doute bien qu'il n'est pas parfait, j'espérais éhontément un "oui, à condition de..." plutôt qu'un "non". 

Enfin bon, malgré tout ça, j'ai tout de même réussi à avancer un peu sur le Journal d'Anya****. Pour "fêter" ça, un petit extrait :

Je suis donc arrivée à Trois-Chênes hier, un peu avant le coucher du soleil, après trois jours de voyage sans histoire. Effectivement, les lieux sont fortifiés, et mieux que certains villages que j’ai pu visiter. En longeant les champs qui entourent la ferme, j’ai aussi aperçu des tours de guet. Les Ruscov ne plaisantent pas avec la sécurité.
J’ai été accueillie par deux terribles sentinelles armées jusqu’aux dents. L’aînée devait avoir une douzaine d’années et portait un arc. La seconde – qui devait être juchée sur quelque chose, car sa tête ne dépassait que ponctuellement du haut de la palissade – n’avait pas plus de six ans et me menaçait d’un lance-pierre.
— C’est une mutante, elle a des cheveux verts ! s’est exclamée cette dernière.
— C’est une dryade, idiote, a répliqué son aînée. Va prévenir les Papys.
La gamine s’est escamotée une dernière fois et je l’ai entendu courir en braillant :
— Papy, Papy, y’a une grillade devant la porte !
Je n’ai pas pu me retenir d’éclater de rire. La vigie a haussé les épaules :
— Elle entend mal. Si on vous laisse entrer, vous pourrez peut-être faire quelque chose pour elle. Qu’est-ce qui vous amène ?
J’ai noté l’inflexion sur le « si » mais j’ai pu garder mon sérieux, cette fois. J’ai dévisagé mon interlocutrice. Trop jeune pour être une fille de Kara, trop âgée pour une petite-fille. Puis j’ai remarqué que son visage portait encore les rondeurs de l’enfance ; et que ses deux mains s’ornaient d’un second pouce fonctionnel, à côté de l’auriculaire. Mutante ? Si c’était le cas, elle devait être un peu moins vieille que je ne l’avais estimé.





* : esprit de contradiction powa.

** : me rappelle plus qui c'est et je ne trouve pas de source.

*** : les complexes, c'est comme les trous du Q et les opinions, tout le monde en a...

**** : bien que je ne sois pas satisfaite de la qualité de ce premier jet***** :(

***** : c'est pas anormal pour un premier jet, mais je suis sensible aux refus*** et ça me donne l'impression de ne faire que de la m...