Version mobile

Si ma charte graphique ne vous plaît pas, essayez avec la version mobile :)

mercredi 26 août 2015

Shadowrun Hong Kong

J'ai failli nommer cette entrée "Darkside : Avancement (6)" avant de réaliser que j'y parlais surtout d'autre chose ^^

J'ai beau avoir avancé de quelques milliers de mots sur la rencontre Darkside-Slayer, j'ai bizarrement l'impression de ne pas avoir foutu grand-chose depuis la semaine dernière. Y'a aussi le fait que je suis bien crevée, cette semaine. Mais je connais le responsable : 


Le jeu est sorti jeudi dernier et j'ai passé tout mon week-end, vendredi compris, dessus. Sans regret. 

Petit résumé : 
  • l'univers du jeu est celui du jeu de rôles Shadowrun : un monde cyberpunk situé une cinquantaine d'années dans le futur, mais où la magie a refait surface vers 1980 (de mémoire) => plein d'espèces non-humaines sont apparues.
  • ce jeu est le troisième de ce type consacré à l'univers ; les deux précédents étaient "Shadowrun Returns", qui se passe à Seattle, et "Shadowrun Dragonfall", qui se déroule à Berlin. C'est de la 3D iso avec des combats en tour par tour. Techniquement, c'est dépassé (encore que les décors etc. tirent le maximum de la technologie en question), mais le gros plus du jeu est dans le scénario et tous les textes d'interaction avec les personnages etc.
  • le principe est un peu le même dans chacun des jeux : un perso unique customisable, une mission principale, plein de missions secondaires (qui sont importantes non pour l'histoire principale, mais pour permettre au personnage de gagner de l'expérience et de l'argent pour la suite ^^) et des "missions bonus" obtenues en sympathisant avec certains PNJ* (= les membres de l'équipe du personnage).

J'ai fini Shadowrun Hong Kong en un peu plus de trois jours "complets", ce qui doit faire entre 30 et 40 heures de jeu, je pense. En y réfléchissant, c'est peut-être un peu court, mais je n'ai pas l'habitude de jouer de façon aussi boulimique (et je ne me rappelle pas non plus combien de temps j'ai passé sur les deux précédents). 

J'ai passé un bon moment, mais j'ai préféré Dragonfall : j'ai trouvé le rythme meilleur dans l'équilibrage avancées de la mission principale / dispo des missions secondaires. Y'a aussi le fait que SRHK a un peu compliqué les missions dans la Matrice, ce qui n'est pas illogique (elles étaient très simples avant), mais comme je joue pour l'histoire et pas pour me fouler... ^^ 

J'ai trouvé intéressant, aussi, que les divers PNJ marchands aient une histoire bien fouillée. Néanmoins, j'aurais aimé que celles-ci soient plus digestes (elles se résument souvent à de très longs dialogues) voire qu'elles donnent lieu à des missions bonus elles aussi, juste pour rendre ça plus vivant.

M'enfin bon, je critique, je critique, et en fait, je ne regrette pas mon week-end**. Si vous êtes fan de la licence Shadowrun ou si vous avez aimé les deux premières campagnes, allez-y, c'est du tout bon !***

Et pour revenir au sujet****, certains aspects du jeu (le niveau de vie de la Walled City*****, par exemple), m'ont donné des idées pour le monde à l'époque d'Anya :)




*: Personnages Non Joueurs, pour les incultes. Ca veut dire : personnages gérés par l'ordinateur (ou le meneur de jeu, si vous êtes dans un jeu de rôles sur table). 

**: sauf les heures de sommeil perdues :(

***: faut quand même lire l'anglais, parce que afaik, le jeu n'est pas (pas encore ?) disponible dans une autre langue (et je ne me rappelle plus si les deux précédents l'étaient).

****: enfin, à l'autre sujet.

*****: ce n'est pas une coïncidence si les initiales sont WC, à mon avis ^^



mercredi 19 août 2015

Darkside : Avancement (4)

Les vacances sont finies, place aux choses sérieuses !*

J'ai continué un peu sur la rencontre Darkside-Slayer (je cherche un titre potable, j'ai toujours du mal avec ça :/), mais je ne suis pas excessivement contente du résultat : d'une part j'ai beaucoup de "mise en place" à faire si je veux que mon décor fasse réaliste** ; d'autre part, le récit a tendance à passer naturellement au passé simple alors que je l'avais commencé au passé composé. Faut que je me décide... 

Sinon, j'ai toujours pas le courage de repasser encore une fois sur le journal d'Anya, mais ça va venir. 

A part ça, j'ai maintenant une page "à propos" et une page "parutions", dans lesquelles y'a pas grand-chose, mais il paraît qu'il faut en avoir, alors j'ai cédé à la mode.****

Pour une fois, j'attends l'automne avec impatience : avec un peu de chance, j'aurai alors les premiers retours pour CQVDSV (et je ne peux pas m'empêcher d'être optimiste à ce sujet). J'aimerais aussi pouvoir commencer à écrire la suite, mais je n'ai pas encore assez d'éléments pour ça :(

Bon, allez, j'y retourne...




*: pour une certaine définition de "sérieux", bien sûr.

**: il faudrait que je fasse des recherches, sans doute, pour "ancrer" ça un peu mieux, mais je déteste ça.***

***: autant que je déteste les décors qui font "carton-pâte".

****: j'ai fait ça la semaine dernière, mais vu ce qu'il y a dedans, j'avais pas envie de faire une annonce rien que pour ça.

lundi 10 août 2015

Darkside : Avancement (3)

Bon, ben "malgré" les vacances, j'ai pu avancer un peu... si on veut. Traduire : j'ai fait des trucs pour le Darksideverse, mais qui ne se sont pas forcément traduits par une progression directe.

En pratique : j'ai enfin fait ce que j'aurais dû faire depuis le début : une carte (grossière) du voyage d'Anya, avec les distances approximatives entre les étapes. Ce qui m'a fait réaliser que 1) il me manquait des étapes (on ne se tape pas 400 bornes en caravane sans faire de halte) et 2) elle allait trop vite par rapport à son mode de transport (traction animale sur de la route plus ou moins carrossable). 

Bref, j'ai besoin de réviser encore une fois tout mon début, pour déplacer des scènes (et des infos) au bon endroit temporel et rajouter la description des étapes manquantes.

Et comme ça me faisait ch... de reprendre tout alors que je venais juste de le faire, je suis passée à autre chose. Mais en restant dans le Darksideverse.

J'ai créé le personnage d'Alan Slayer il y a longtemps, mais j'ai récemment eu une idée fun* pour mieux l'intégrer dans l'univers : en faire un des nombreux enfants de Kelvin Blake. 

Alan est un peu un double déformé de Joshua : tous deux ont un père violent qui croit ne pas être le père (ce qui est vrai dans le cas d'Alan) ; tous deux ont un nom ridicule :p (délibéré dans le cas de Josh, expliqué pour Alan - par ailleurs, j'aime le contraste entre son nom de grosbill et le fait que ses pouvoirs sont très faibles comparés à ceux de la plupart de ses congénères) ; Josh est plus grand que la moyenne et l'un des mutants les plus puissants du monde, quand Alan est tout petit et a, je viens de l'évoquer, des pouvoirs extrêmement limités (dont il tirera le maximum) ; et aucun des deux n'est un pro des relations sociales ^^ J'ai aussi prévu une relation amoureuse entre Alan et Janille (sa demi-grand-tante et son aînée de quinze ans**), ce qui fait écho à la situation de Josh (la mère de Franklin était sa belle-soeur...). 

Et là, donc, j'ai entrepris de raconter la rencontre de Josh et d'Alan, à l'époque où ce dernier a une quinzaine d'années. Je prolongerai peut-être avec la découverte du reste de la famille, et j'en profiterai au passage pour évoquer la jeunesse de Josh.

Mais pour le moment, je profite de mes vacances ^^




*: traduire : sadique pour le perso, on ne se refait pas ^^

**: je dis ça pour situer, une telle différence d'âge est minime pour mes mutants***

***: et même irl, tant que tout le monde est majeur et consentant...